Protéger son système informatique

Le système informatique d’une entreprise constitue sa colonne vertébrale. Indépendamment du coût élevé des équipements, il contient de précieuses données. Le préserver est indispensable sous peine de menacer la pérennité de l’activité. L’un des principaux risques est le feu. Protéger son système informatique contre les incendies accidentels, criminels ou départs de feu est donc une priorité.

I – Soigner et entretenir son matériel

La première étape pour protéger son système informatique est préventive. Il s’agit de veiller au soin et au bon entretien du matériel et du câblage. Une panne ou un dysfonctionnement sont souvent la conséquence d’appareils vétustes ou d’installations électriques obsolètes. Celles-ci doivent donc être contrôlées, ainsi que la concordance entre la puissance du tableau électrique et celle qui est nécessaire au fonctionnement de l’entreprise. La climatisation doit aussi faire l’objet d’une vérification car une panne de celle-ci au cours d’un week-end caniculaire peut avoir un grand impact négatif sur un serveur informatique.

II – Choisir des équipements de sécurité

Protéger son système informatique c’est choisir les bons équipements de sécurité : il est recommandé de privilégier les systèmes d’extinction à gaz ou automatiques qui sont rapidement efficaces y compris à l’intérieur des armoires électriques et sans risque d’abîmer le matériel ni les installations. Il faut également prévoir de conserver la fraîcheur dans une salle informatique ou le local qui abrite les serveurs pour éviter tout risque de surchauffe pouvant faire naître un départ de feu. Faire installer un équipement de refroidissement approprié et en suivre le bon fonctionnement par un système de surveillance, relié à une alarme, est conseillé.

III – Mettre son serveur en toute sécurité

Une bonne localisation du serveur permet de bien protéger son système informatique. Les sous-sols et les derniers étages doivent être proscrits en raison des risques d’infiltration d’eau. La salle doit être à l’abri de tous dangers : des revêtements antistatiques doivent être préférés à de la moquette ; une porte unique fermée à clé devrait être sa seule ouverture pour réduire les possibilités d’intrusion et elle doit se situer loin des risques électrostatiques des ascenseurs ; pas de fenêtre pour éviter l’entrée des chauds rayons du soleil. Un climatiseur doit veiller à empêcher une température élevée et une trop forte condensation. L’onduleur doit pouvoir arrêter automatiquement le serveur en cas de coupure de courant qui s’éternise, le matériel doit être surélevé pour ne pas entrer en contact avec un éventuel liquide et il faut bannir les blocs multi-prises, responsables de surcharge.

IV – Opter pour un système d’alerte

Un système d’alerte efficace est un ensemble d’équipements qui permet de détecter une anomalie qui pourrait affecter le serveur : intrusion physique ou fuite, fumée ou chaleur élevée sont des éléments à risque dont la surveillance permet de déceler les départs de feu et de protéger son système informatique efficacement.

Découvrez la BOX IOSAFE