Cybersécurité et Smartphone

Utilisé par 8 personnes sur 10, le smartphone est bien plus qu’un téléphone. Il est aussi un mini ordinateur servant à bon nombre d’entre nous de véritable outil de travail. Dans cette configuration, nos appareils de poche sont connectés en permanence sur le web. Ils sont donc soumis aux mêmes risques informatiques que nos ordinateurs. La cybersécurité doit s’y exercer avec la même minutie, puisque plus de 100 millions d’attaques malveillantes ont touché des mobiles en 2018.

I- Se connecter à des réseaux sécurisés en WIFI

La consultation de votre compte en banque, ou la connexion à votre boîte mail hors de votre domicile ne doit en aucun cas se faire via un réseau non sécurisé. La cybersécurité consiste à bannir l’utilisation des hot spots des fournisseurs d’accès internet ou des lieux publics qui offrent une liaison en WIFI à leur clientèle. Les mots de passe et les informations sensibles que vous saisissez peuvent en effet aisément être vus et enregistrés par des pirates malveillants aux aguets.

II- Vérifier les conditions générales des applications

Il faut consulter les listes de permissions incluses dans les conditions générales des applications que vous souhaitez installer. Une application, y compris si elle est utilisée en masse telle FaceApp par exemple peut utiliser vos informations personnelles que vous lui communiquez sans que vous ne le sachiez. La cybersécurité consiste à vérifier scrupuleusement quels sont ses engagements en matière de confidentialité avant d’installer une application.

III- Reconnaître le phishing

Le phishing, aussi appelé hameçonnage consiste à récupérer les renseignements personnels du détenteur du smartphone en se faisant passer pour une institution de confiance. Ces informations sensibles sont ensuite utilisées pour usurper son identité. Sur les smartphones, le phishing est contenu dans des SMS contrefaits qui font croire à la nécessité de mettre les paramètres réseau à jour. À la suite de cette opération, tous les courriels reçus sont ensuite dirigés vers un serveur à distance, libres d’exploitation par les pirates informatiques. En cas de doute lors de la réception de ce type de texto, la cybersécurité consiste à en vérifier l’authenticité auprès de votre opérateur de téléphone mobile.

IV- Reconnaître le smishing

A l’instar du phishing, le smishing est un SMS qui a pour but de vous inciter à télécharger un cheval de Troie. Un faux message de facturation conduit en panique à cliquer sur un lien qui va infecter le smartphone. De crainte de devoir payer une facture téléphonique élevée, beaucoup d’utilisateurs tombent dans le panneau. Ils installent eux-même le fameux Trojan sur leur appareil désormais livré au contrôle des hackers. La cybersécurité consiste à mettre en place un logiciel de sécurité en prévention.

V- Vérifier la source de téléchargement

La cybersécurité consiste à ne télécharger que des applications mobiles proposées par les boutiques officielles telles que Google Play ou l’App Store. Celles-ci sont en effet certifiées et sécurisées. Par ailleurs, bloquez immédiatement toute installation de programme dont vous ne connaissez pas la source. Cette opération préventive est prévue dans les paramètres de votre téléphone. Aussi, ne cherchez pas à contourner les restrictions de votre smartphone sous peine d’ouvrir la porte aux pirates. Enfin, veillez à installer les mises à jour système et celles des applications. Celles-ci permettent d’appliquer des correctifs de vulnérabilité.

La cybersécurité est donc aussi importante pour protéger les smartphones que les ordinateurs. Les types de logiciels malveillants sont d’autant plus dangereux qu’ils sont difficilement détectés par les protections anti-virus. Il est donc conseillé de demeurer vigilants en permanence.

Tous nos conseils sécurité